Bientôt les JO de Rio 2016 !

Du 5 au 21 août prochain seront célébrés les Jeux Olympiques d’été de Rio. Nous avons tous déjà vu le logo les caractérisant : trois silhouettes de couleurs jaune orangé, bleu et vert (les couleurs du drapeau brésilien), se tenant par la main pour former une ronde, symbolisant l’union et le mouvement. Les quatre piliers – l’énergie contagieuse, la diversité harmonieuse, la nature exubérante et l’esprit olympique – sont ainsi représentés.

Mais connaissez-vous réellement d’où vient l’origine de ce logo et dans quelles circonstance a t-il été réalisé ?

Le logo que nous connaissons tous a donc été réalisé par l’agence brésilienne Tátil design et on peut dire que la compétition a été rude puisque 138 autres prétendants étaient en lice. C’est sous l’impulsion de son directeur de création Frederico Gelli que toute l’agence s’est mise au diapason ayant pour seul et unique objectif de montrer l’énergie et le sens de l’accueil brésilien. Au delà de l’aspect purement créatif, le tour de force s’est situé autre part : pendant 4 mois seules 10 personnes étaient tenues au secret et pas question de laisser fuiter la moindre information.

Ipanema mon sauveur

Frederico Gelli raconte d’où il a puisé son idée : “J’ai eu l’idée du logo quand je nageais à la plage d’Ipanema […] c’est en sortant la tête de l’eau, en voyant Irmãos – la colline des deux frères – que je me suis dit que nous étions au pied du symbole de la ville. Un symbole d’harmonie. Toutes les courbes du logo proviennent de ces montagnes.” L’autre idée qui se dégage de ce logo réside dans la notion d’infini – symbole universel reconnu par toutes les cultures du monde. Certains y voient aussi une allusion à la célèbre danse d’Henri Matisse.

Et la 3D dans tout ça ?

En plus de la version initiale en 2 dimensions, une version 3D a été élaborée afin d’en permettre une application plus événementielle.

JO Rio 2016

JO Rio 2016

JO Rio 2016

Quid de la typo ?

Au tout début du projet le logo de Rio 2016 avait été présenté avec une police d’accompagnement des plus classiques mais le jury du CIO a demandé à l’agence de revoir sa copie pour faire de la typographie le “prolongement de l’esprit du logo”. Pas évident lorsque l’on ne dispose que de 3 caractères…

Pour ce faire, Gelli (encore lui) décide donc de contacter le studio anglais Dalton Maag pour leur proposer de plancher sur le sujet (sans savoir d’ailleurs qu’ils travailleraient pour ce logo). C’est seulement lors de leur première réunion qu’il les a mis au courant… sympa la surprise ! Ce qui est étonnant quand on y pense c’est que le signe a été créé avant de faire une création typo. D’habitude c’est plutôt l’inverse qui se produit. Les lettres R-I-O et les chiffres 2-0-1-6 ont donc vu le jour mais le gros du travail a été de créer les 500 autres caractères ainsi que les ligatures entre chacune des lettres. Bref, un travail titanesque !



Et en bonus l’origine de la création de cette identité racontée par ses créateurs